Le 3 mai 2016, le Musée d’Utah Beach a lancé l’application mobile « Utah Inside », que nous avons développé. Cette application propose  la traduction d’une grande partie de la muséographie en 9 langues (français, anglais, allemand, hollandais, espagnol, portugais, italien, danois et chinois) et l’accès à une vitrine virtuelle, depuis un smartphone ou une tablette.

Connectés au réseau propre au Musée d’Utah Beach, le « Wivi », les visiteurs utilisent leur propre smartphone, sans télécharger d’application. Une fois l’application lancée, ils choisissent leur langue, et scannent le QR Code apposé sur panneaux de la muséographie qu’ils souhaitent découvrir. Au-delà de ce QR Code, ils peuvent suivre les différents panneaux sur l’application et les faire tout simplement glisser les uns après les autres. A tout moment, les visiteurs ont accès, sur leur mobile, au plan du Musée et peuvent se repérer plus facilement.

En plus de la traduction de la muséographie, les visiteurs ont accès à une offre unique en Europe. Sur leur mobile ou tablette, les visiteurs peuvent découvrir et zoomer en détail sur des objets présents dans le Musée, mais surtout sur des objets non exposés. Chaque objet est doté d’un descriptif détaillé et traduit dans les 9 langues. Il s’agit d’une véritable vitrine virtuelle. Grâce à cette technologie unique, les portes des coulisses du Musée d’Utah Beach s’ouvrent aux visiteurs.

Pour le Musée d’Utah Beach, cette Web application mobile a permis de cibler de nouveaux visiteurs aux nationalités diverses et variées tels que les danois, les portugais et les chinois, peu représentés à l’heure actuelle. Proposer la traduction d’une partie de la muséographie aux visiteurs chinois est une première en France. Pour les visiteurs étrangers venant déjà au Musée, Utah Inside va leur permettre de profiter d’une offre complète dans leur langue. Chaque année, le Musée accueille de nombreux visiteurs hollandais, italiens ou encore allemands mais aucune information n’était traduite dans leur langue, seulement en anglais. A présent, c’est chose faite !